La vengeance du pardon

9782226399199.JPG

Quatre nouvelles dont une que je n’ai pas lu, la nouvelle dont le livre porte le titre. Le sujet me semble trop douloureux. Je parlerai donc des trois autres. D’un drame de village, d’une histoire d’amour et de la rédemption. Un livre bouleversant, une lueure dense dans la nuit comme une météore apercue dans le ciel cet été. Comme une évidence, qui laisse place au silence. Croire au pardon, en sa vertue, croire encore et toujours au merveilleux. Repousser la nuit et le froid de toutes ses forces. Je retrouve la construction savante de “La secte des égoistes”. Les personnages de papiers ici prennent corps, et nous délivrent un message tellement banal, vu, lu et entendu depuis la nuit des temps. L’amour doit toujours etre le plus fort. Mais il est bien difficile parfois de le connaitre cet amour, de le reconnaitre et de le comprendre. La sensibilité a une intelligence, qui touche au coeur et à l’âme. Vous ne nous racontez pas une histoire, Eric-Emmanuel Schmitt, vous nous parlez au plus près de l’oreille, de ce qui est universel et n’appartient qu’à nous, la vie. Un petit prodige de la narration.

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :