Monsieur Spitzweg

spitzwegUn bonheur pour le lecteur, avoir le sentiment qu’a chaque page quelque chose est dit. Avancer dans sa lecture sans attendre de denouement particulier, juste pour le plaisir de gouter une ecriture, legere, fluide, poetique sans emphase. Monsieur Spitzweg ne s’ennuie jamais, et l’on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman que j’ai lu d’une traite, qui n’est pas seulement une ballade au coeur de Paris, mais aussi une reflexion sur l’individu dans notre societe trepidante hypermediatisee et sa toute relative liberte de vivre en accord avec lui-meme et en amitie avec les autres.

auteur : Philippe Delerm

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :