Moha le fou, Moha le sage

Moha le fou Moha le sageMoha est la voix de tous ceux qui ne peuvent plus parler, des voix réduites au silence par la répression, l’indifférence ou la résignation, les cris que l’on étouffe, les colères muettes, les souffrances murmurées aux étoiles. Le cri d’un fou, de douleur, de colère et de crainte et la parole d’un sage. Paru en 1978. Une écriture dans laquelle je retrouve avec bonheur l’exubérance, la poésie du conteur oriental et la beauté brute des paysages marocains.

 

 

 

 

Auteur : Tahar Ben Jelloun

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :