La Secte des Egoïstes

41jAkhV0qcL._SY300_C’était un soir de décembre à la bibliothèque nationale. Lassé d’avoir fiché, noté, relevé, discuté, dépouillé, médité tout le jour, les yeux usés et la main lourde, je posais ma plume et repoussais ma chaise. Alantours des corps cassés sur les bureaux, des cranes luisant sous les lampes, et de longs murs de livres fermés, muets, impénétrables. Une glu liquide et glauque figeait la grande salle dans un silence étale. Rien ne bougeait. Il stagnait une odeur de poussière propre, de celle que l’on remue tous les matins.
« je reve… je ne vis plus… je me suis fait epingler dans un trompe l’oeil… »
Pour la premiere fois j’ai pris mon travail en haine.

 

C’est ainsi que le narrateur, chercheur de son état, en eut assez de chercher. Pris d’un accés de « folie », il décida de trangresser les règles du chercheur. Il déscendit dans les sous-sol de la bibliothèque pour y trouver une lecture totalement inutile, une lecture pour le plaisir. « Un crime quoi ! »
Le ton est donné. Mais le propre du chercheur étant de chercher, la lecture qu’il choisit au hasard deviendra le point de départ d’une longue quète… qui le ramènera à sa situation initiale. Et si la vie n’était qu’un songe ?
Une fin bien décevante pour notre héros et pour nous aussi lecteurs. Une magnifique architecture, des personnages de papier sortis du siècle des lumières, une chute vertigineuse, dans laquelle le lecteur en vient presque à douter de la réalité du livre qu’il tient entre les mains.
Eric-Emmanuel Schmitt, en illusionniste adroit, s’amuse avec son lecteur, on peut dire en guise d’épilogue, qu’il nous a bien eu.

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :