Le coupeur de roseaux

coupeur-de-roseauxUn homme d’une cinquantaine d’années décide de faire une promenade autour d’un ancien palais impérial dont il ne reste plus rien, son emplacement est devenu le sanctuaire de Minase. En puisant dans les replis de sa mémoire les quelques passages de la chronique du « Miroir superieur » le promeneur reconstitue le décor et la vie de cet ancien palais du XII eme siècle. Tout près se trouve le fleuve Yodo. Le fleuve doit se traverser en deux fois car il est parcouru par un banc de sable. Le narrateur décide de s’atarder sur l’ilot pour admirer le paysage éclairé par la lune. Là, il va rencontrer un homme qui va lui conter une étrange histoire. Une histoire d’amour rendue impossible par les convenances sociales de l’époque. L’histoire d’une passion qui consuma son père et la belle O yu. Une promenade mélancolique sur les bords du fleuve Yodo.

 

 

Auteur : Junichiro Tanizaki

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :