Le kamishibaï

Une autre façon de raconter des histoires aux enfants.

La technique du Kamishibaï, mot d’origine japonaise qui signifie « pièce de théatre sur papier », consiste à faire défiler des images dans un petit théatre (le butaï en japonais). Son origine remonte au XIIe siècle. Les moines bouddhistes l’utilisaient comme outil de conversion pour les japonais. Ils parcouraient le pays et racontaient des histoires à contenu moralisant à un public le plus souvent illettré. Cette animation de rue très populaire au Japon dans les années cinquante disparut peu à peu avec l’apparition des premiers postes de télévision (appelés les kamishibaïs électriques) et les contraintes de la vie moderne. Cette technique fut récupérée par l’Instruction Publique Japonaise et aujourd’hui chaque classe en est dotée.

La société d’édition Callicéphale offre un grand choix d’histoires aux très belles illustrations que l’on peut aussi se procurer sous forme d’album pour les enfants de 4 à 10 ans.

chat1

chat8

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :