La mort n’oublie personne

Je viens juste de finir ce roman, et j’ai du mal à en sortir.
Dans ce court roman Didier Daeninckx ressuscite les cités ouvrières du Nord de la France, pendant l’occupation et l’après-guerre. périodes troubles où la noirceur des paysages dissimule la noirceur des âmes. Un roman poignant sur la lâcheté et l’injustice. Excellent.

 

 

 

 

 

 

 

auteur : Didier Daeninckx

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :